mercredi 6 mars 2019

les parents d'Iris, princesse d'Ephedia.

A chaque fois qu’Iris pense à sa maman, la Reine d’Ephedia, retenue en prison par le méchant Gramor , tu m’appelles pour que je vois là scène. Parce qu’Iris a été envoyée sur terre pour être élevée par sa tante et qu' elle est séparée de ses parents biologiques.
Et tu m’appelles ainsi à chaque fois que  le héros du dessin animé que tu regardes ( Simba, Elsa, Raiponce,etc) a été séparé de ses parents.


 La plupart du temps, tu n’attends qu’une seule chose, c’est que je te dise que nous t’aiderons à partir à leur recherche lorsque  tu auras l’âge de consulter ton dossier.
Mais parfois tu as envie de me parler d’eux . Et il semble que tu ais des souvenirs très précis de ton papa et de ta maman d’Inde.

 En attendant ce moment où tu souhaiteras partir à la recherche de tes parents biologiques , je note scrupuleusement tout ce que tu me racontes afin que le moindre détail qui puisse t’aider à les retrouver ne soit pas perdu.








Pourtant j’aimerais t’aider à te débarrasser d’une chose : ce sentiment de culpabilité que tu sembles porter et qui me paraît bien lourd pour l’enfant que tu es.
Est ce pour cela que tu as un attachement particuliers pour Simba, persuadé qu'il est responsable de ce qui est arrivé à son père? Peut-être est ce simplement parce qu"'il est tellement mignon"! Mais comme lui, j'espère que tu auras le moyen de rétablir ton histoire. Et nous ferons tout ce que nous pourrons pour t'y aider.


lundi 4 mars 2019

L’infinitif des verbes du premier groupe


Il n’a plus de secret pour toi et tu l’aimes bien , cet infinitif! Alors on a le droit à quelques jolies phrases dans ton si joli français, je les pose ici car je trouve ça tellement mignon:
- dimanche on va pisciner ?
- attends! Je vais pipiyer d’abord !
- à toi de lirer un petit peu.
- il a envie de vomirer
- je veux bonjourer Claudine et Francis maintenant.
- quand est ce qu’il va venirer ?







lundi 21 janvier 2019

Le petit singe


Depuis que nous sommes ensemble, il n'y a pas eu un seul soir où tu n’aies pas sollicité un câlin.

Depuis 5 mois, je n'ai pas eu un début de soirée à moi, cet instant est pour toi,  j'avoue que j'en profite parce que je me doute que ça va pas durer jusqu'à la saint Glinglin! Je redoute le jour où tu vas me demander de te laisser toute seule après un petit baiser sur la joue. Mais au moins j'aurai eu la chance de partager ces moments avec toi.

Je me dis que tous ces mois de bisous dans le cou, de portage de mon petit singe accroché à mon cou ou en sac à patates sur les épaules de son papa,  de ta chambre à la salle de bain puis de la salle de bain aux toilettes, puis à ton lit sont des cadeaux inespérés.
 Je ne m'attendais pas à avoir un gros bébé qui gazouille le soir, "giriii" , quand je la dépose sur son lit en lui faisant un bisou dans le cou. Qui m'attrape les cheveux , les joues ou le nez pour me les tordre, qui me fout des bafettes comme un enfant de quelques mois. Qui aime que je l'enveloppe dans l'une de mes écharpes, qui me donne l'ordre de lui grattouiller le dos puis les cheveux. Qui aime que je la prenne et la berce dans mes bras.
 Bref une enfant qui régresse et accepte l'amour que l'on lui donne, et le rend à sa manière.

jeudi 10 janvier 2019

l'école


Il faut se faire une raison, je ne connaitrais probablement jamais la sensation de laisser mon enfant déchirée par l'ambivalence de se dire " mais oui , tu es mon gros bébé à moi" et " maman te laisse, mais c'est pour ton bien".
Non, parce que toi, pour ton premier jour d'école et ceux qui ont suivi cette semaine, tu y es allée le sourire aux lèvres, sans trainer des pieds, en me demandant de vite enfiler mon manteau, en m'exhortant d'un"allez, on y va!" quand je ne mettais pas la clef de contact assez rapidement dans la voiture. Pas une larme, pas un soupir, pas de pieds qui traînent . Tu n'étais même pas inquiète de ne pas me voir arriver à 16H15 quand je me suis plantée d'heure le premier jour, mais le sourire qui a éclairé ton visage m'a réchauffé le cœur. Tu étais fière de me montrer ce que tu avais écrit sur ton ardoise.



Ce matin ,j'y ai cru en te disant que je ne t'accompagnais pas à la patinoire (car il y avait assez de parents d'élèves disponibles) , tu as eu l'air d'être déçue, et puis tu as dodeliné de la tête avec un grand sourire: "mais c'est pas grrrave" comme pour me rassurer. Du coup, j’y suis allée quand même à la patinoire, me prendre un petit shoot de bonheur à te voir sourire en me voyant!




mercredi 2 janvier 2019

2019

En 2019 il y aura plein de premières fois:
- te glisser sous la table pour décider à qui va la part de galette, et mettre ta première couronne des rois sur ta tête,
- faire ta rentrée à l’école et t’y faire des amis,
- faire du patin à glace comme dans la Reine des Neiges
- manger des crêpes à la chandeleur
- prendre ton premier cours de natation bien que tu nages déjà comme Isla
- faire tes premières couettes et ta première queue de cheval, 
- aller à la montagne te rouler dans la neige, y faire du ski , de la luge, une bataille de boule de neige et un bonhomme de Neige , sans oublier la carotte pour le nez, les branches pour les bras et les cailloux pour les boutons , le petit frère d’Olaf quoi!
- fêter Holy, la fête des couleurs avec papa et maman ,
- lire ton premier livre en français toute seule, 
- aller en vacances chez Nanie, et Dada et Dadie , rencontrer tes tontons et tata , et tes cousins,
- te déguiser pour le carnaval,
- aller à l’Eglise pour assister à une messe ,
- savoir lire l’heure et mettre une jolie montre - rose- à ton poignet, 
- entendre les cloches passer et ramasser les œufs dans le jardin,
- aller au rassemblement EDE et y retrouver ton amie Lali, 
- participer à la fête de l’école et au gala de danse et de cirque,
- gonfler ta bouée licorne géante et nager dans notre piscine ,
- planter des fleurs dans le jardin et des tomates dans le potager, les regarder pousser avant de les manger , 
- nager dans l’eau salée de la mer, faire des châteaux de sable, chercher des crabes à marée basse, essayer de glisser sur les vagues, t’allonger sur le sable chaud et te faire dorer au soleil,
- prendre le bateau à Hendaye pour aller manger des tapas en Espagne
- fêter l’anniversaire de maman et assister aux feux d’artifices du 14 juillet
- revêtir ta tenue des fêtes et aller à la journée des enfants des fêtes de Bayonne ,
- fêter l’anniversaire  du jour où nous nous sommes rencontrés, et aussi celui où tu es devenue officiellement notre fille,
- faire un goûter d’anniversaire avec tes amis à la maison pour fêter tes 9 ans
- aller chez le coiffeur pour la rentrée des classes,
- t’acheter un joli cartable qui te plaît,
- organiser une soirée pyjama à la maison avec tes amies,
- monter sur la Tour Eiffel et aller à Disneyworld,
- creuser un potiron et fêter Halloween
- fêter Diwali en France et faire péter des feux d’articifice Dans le jardin
- et fêter ton arrivée en France!

Ça en fait des premières fois, et j’ai du en oublier! Il y aura sûrement aussi des premières fois pas très agréables. Mais je peux t’assurer d’une chose: nous serons à tes côtés comme nous le faisons depuis 5 mois pour que tu en profites à maximum.

Bonne annnée 2019 ma puce!






samedi 29 décembre 2018

Le renne du Père Noël

Je ne sais pas si tu y croiras encore l’an prochain, je suis même quasi certaine que non car tu auras partagé pas mal de temps avec des enfants plus âgés que toi dans ta classe à l’école.
Mais je dois dire que rien ne m’a fait plus plaisir de voir que la première chose que tu as remarqué en te levant ce 25 décembre c’est que le Pére Noêl avait bu le verre de vin et que son renne avait mangé la carotte et bu l’eau que nous leur avions préparée la veille au soir.
Quel plaisir de partager avec toi la magie de Noël tout au long du mois de Décembre,  de te voir ouvrir les cases de ton calendrier de l’avent, non pas pour en manger les chocolats mais pour compter chaque matin le nombre de nuits avant l’arrivée du Père Noêl. Il faut dire que tu étais bien déçue de constater le 02 Décembre au matin qu’il n’était pas passé cette nuit là alors que le sapin était tout décoré dans le salon!
J’ai bien cru que c’etait foutu quand tu as croisé le Père Noël du marché de Noêl et que tu m’as dit : »lest pas un Père Noël, l’est un Monsieur, pas vraie barbe » mais devant mon insistance à vouloir te dire que c’était le Père Noel, tu m’as assuré: « lui pas le Père Noël, lui c’est un monsieur , Père Noêl vraie barbe ».
Voilà Noël est passé, tu as reçu bien trop de cadeaux mais il était difficile de te priver de ce plaisir innocent et enfantin. Tu es quand même très perplexe sur ce Père Noël qui t’a amené autant de cadeaux cette année alors qu’il n’avait jamais pensé à s’arrêter au shishu sadan. Mais tu sais déjà ce que tu vas demander à Noël l’an prochain: un habit de la Reine des glaces ( qui était pourtant dans ta lettre au Père Noel alors qu’il t’a amené des jouets que tu n’avais pas demandés) et un chat. Le chat , tu veux le demander au Père Noêl parce que ton papa , lui, veut un chien!


mardi 4 décembre 2018

A bicylette!

Ton papa y tenait: il voulait que ce soit ton dada, grand cycliste chevronné, qui t'aide à choisir ton vélo. Le choix a été rapide: il en fallait un à ta taille, avec du rose dedans et bien sûr le casque rose pour l'esprit girly. Un petit quart d'heure de vélo dans la rue calme de notre maison pour te familiariser avec ta nouvelle monture et tu étais prête à pédaler en compagnie de dada sur les pistes d'Hossegor!
C'est donc à bicyclette que vous êtes partis tous les deux vers le restaurant où il était prévu  que nous mangions. J'avais émis une objection: la petite descente vers le canal t'était interdite, tu ne maitrisais pas assez la bête et je n'étais pas sûre que tu écouterais les conseils de sécurité de ton grand-père pour t'éviter d'aller piquer une tête dans le canal , car quand tu as une idée en tête, impossible de te faire changer d'avis. D'ailleurs il a eu un mal de chien à te convaincre que tu ne pouvais pas faire de vélo sur la plage.
Il m'a trouvé bien timorée, sûrement un peu trop mais ça n'a pas duré longtemps:  au retour du restaurant , vous avez donc emprunté la piste dans l'autre sens. Arrivé à l'appartement, ton grand-père s'est rendu compte que tu ne le suivais plus. En fait, tu n'avais pas compris que nous arrivions en voiture et tu étais repartie en arrière pour nous chercher sans le prévenir! une fois qu'il t'a rattrapée,  tu ne voulais pas rentrer, refusant de faire demi-tour. Tu es revenue au restaurant, tu as pu constater que nous n'y étions plus et tu as enfin accepté de rentrer!
"Ce n'est pas la moitié d'une bourrique " m'a t'il dit.
Le vélo a été rangé, tu as foulé le sable de la plage et fait ton premier bain de pieds avec tes chaussures avant de t'attaquer au premier château de sable.Bien sûr tu étais trempée et frigorifiée mais tu étais ravie de ton après-midi en compagnie de tes grand-parents.